Publié dans Adolescents, Connaissance des publics cibles

Star dans sa chambre !

Dès la rentrée de l’école, la voilà entrain de prendre le micro et à mettre une chanson de Lady Gaga et puis de chanter et de rechanter sans que cela ne cesse. Alors parfois les nerfs craquent… Vous ne comprenez pas pourquoi votre fille de 14 ans passe son temps son temps à imiter les stars ! Pire, et parce que vous savez quelle est la couleur de ce monde-là, vous lui faites des reproches de se laisser aller dans la superficialité alors qu’elle ne cesse de chercher à être dans le vrai !

Et une discussion animée s’engage qui a toutes les chances de se terminer par une ou deux portes qui claquent ! Si ce n’est que les portes qui claques, c’est un moindre mal… Il n’en demeure pas moins vrai qu’une fois votre fille dans sa chambre et vous, dans la cuisine à partager avec votre conjoint ou votre conjointe, les interrogations sont toujours présentes ; qu’est-ce qui lui prend à se prendre pour Justin Beiber ?

Les paroles de Catherine Monnot, anthropologue, qu’on retrouve dans un numéro spécial de la revue Sciences humaines, consacrée au monde des adolescents, peuvent aider à y voir un peu plus clair et surtout à essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête de l’adolescente. Nous serions, pour Catherine Monnot, dans un processus rituel « d’apprentissage de la féminité. » Il est vrai que si votre curiosité va jusqu’à accepter d’entendre votre  fille chanter sa chanson entièrement ou mieux si vous accepter de voir son clip, parce qu’elle se filme, vous risquez fort d’être surpris. La personne qui se tient devant vous est un petit bout de femme qui crève l’écran qui en plus de chanter, bouge aussi, passe sa main dans les cheveux avant le refrain, se tourne et se retourne avant de regarder l’objectif de son oeil perçant…. Bref impressionnant ! Tout d’une star mais surtout tout d’une femme entrain d’émerger.

Autre élément intéressant, ayant trait cette fois au contenu de ce qui est chanté, et plus généralement aux contenus de ce que nos jeunes filles écoutent ; ce sont, toujours pour Catherine Monnot, « les clichés de la jeune fille qui attend son prince charmant pour vivre un amour éternel et sans nuages ». en quelques mots, les ingrédients les plus caractérisés des contes de fée qui berçaient l’enfance de nos grand-mères.

La belle au bois dormant, Blanche neige, et ses amies ; ces récits qui ont bercé l’enfance de nos grand-mères sont toujours là, sous une autre forme, mais toujours présents. Ils ont pris une place importante dans la constitution de la personnalité de nos aïeules, il importe de s’en souvenir aujourd’hui, même si ces derniers passent par d’autres formes que celles que nous connaissions. Les chansons des stars d’aujourd’hui avec les longs métrages comme Twillight sont visiblement de la même veine.

Guy Labarraque

Source : numéro spécial de Sciences Humaines, mai 2011.

Advertisements

Auteur :

Pasteur et Aumônier de Gymnases dans le canton de Vaud

Un commentaire sur « Star dans sa chambre ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s